Le Radon

Le radon est un gaz radioactif qui provient de la désintégration de l’uranium dans le sol. L’eau souterraine passe souvent à travers des roches renferment de l’uranium naturel et du radium produisant du radon, gaz qui se dissout dans l’eau ou qui reste sous forme de gaz dans le sol. Le radon s’infiltre principalement à l’intérieur de nos immeubles par les fissures dans les murs de fondation. Comme le radon est plus lourd que l’air, il a tendance à s’accumuler près du sol dans les pièces les moins ventilés. Sans vouloir être alarmiste, le radon serait le deuxième facteur de cancer du poumon après la cigarette selon un article parue dans la presse. Selon statistique Canada, en 2009, 10% des décès attribuables au cancer du poumon auraient été causés par le Radon.

Il est possible de mesurer le radon en becquerels par mètre cube d’air avec l’aide d’un appareil peu couteux, le dosimètre. La limite acceptable varie en fonction des pays. Au Canada, la limite est de 200 Bq/m3.

Selon l’association pulmonaire du Québec (APQ), on doit sensibiliser les gens sans les faire paniquer. Selon l’association, le problème survient après 15 à 20 d’exposition à 4 heures par jour. Santé Canada recommande aux propriétaires de mesurer la concentration de radon à l’aide d’un dosimètre installé dans une pièce au niveau le plus bas et où les résident passe plusieurs heures par jour. L’association pulmonaire du Québec ce serait procurer des dosimètres pour la vente au public. Les mesures devraient être prisent idéalement l’hiver lorsque la ventilation est au minimum sur un période de 3 à 12mois. Selon certaines recherches préliminaires, il pourrait y avoir environ 30,000 maisons touché par ce problème au Québec. Personne ne connaitrait réellement les zones à risque au Québec sauf pour la région d’Oka. On aurait des lectures de radon élevées à Mont-St-Hilaire, à St-André d’Argenteuil et dans quelques municipalités de Mont-Laurier. Il y aurait cependant du radon partout au Québec car le sol est riche en Uranium.

Il y a plusieurs façon de ce protéger contre le radon soit en colmatant les fissures dans les murs fondation et la dalle de béton au sous sol. L’installation de détecteur de radon et d’un système de ventilation serait aussi envisageable. Les coûts de ses travaux pourraient varier de $1000 à $3000. Pour des mesures de radon supérieures à 600 Bq/m3, Santé Canada recommande d’effectuer des travaux rapidement. Pour des concentrations entre 200 et 600 Bq/m3, il recommandé de faire les travaux en moins de 2 ans.

Louis Guimond – Expert en bâtiment
Inspection préachat, expertise
Jeanne-Mance, Montréal, Québec, H3l-3C6
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
514 298-2105

 

Inspecteur en bâtiment secteur

St-Sauveur , Blainville , Ste-Thérèse, Terrebonne , Mascouche et Grand Montréal

Copyright (c) 2010-2015 Guimond Inspection

Aller au haut