Réparation des joints de mortier des murs de maçonnerie

Les joints de mortier de la brique d’immeuble entre 50 et 100 ans ont atteint la fin de leur vie utile et commence a s’effrités. Il est possible d’étirer la durée de vie du mur de maçonnerie en réparant les joints de mortier en surface. Toutefois, il est possible que la réparation soit temporaire, moins de 5 ans, lorsque le mortier est endommagé en profondeur. Lorsque cela est le cas, les ancrages qui retiennent le mur de maçonnerie à la structure du bâtiment sont ancrés dans du mortier qui est redevenue sable. Un autre problème qui peut survenir dans le vieux bâtiment est, après 100 ans les ancrages de la brique soient rouillés ou même brisés. Lorsque l’on constate des joints de mortier endommagés en profondeur ou des attaches brisées ou sur le point de brisées, ce n’est qu’une question de temps avant que le mur de maçonnerie ne ce déforme et qu’il soit à refaire à neuf. Plus on attend avant de refaire les joints en surface, plus le mortier des joints ce désagrège en profondeur et plus les réparations de surface auront une durée de vie faible.

NB : Selon les manufacturiers de mortier, il est recommandé que le joint de mortier soit enlevé sur une profondeur de 2 fois l’épaisseur du joint pour assurer une bonne adhérence.

NB : Que lorsqu’un mur de maçonnerie commence à bouger, l’ancrage du mur de maçonnerie a cédé à cet endroit. On peut réparer en ajoutant des ancrages superficiels pour maintenir la brique en place localement. Un inconvénient, c’est que l’ancrage est apparent et souvent non esthétique.





Louis Guimond

Expert en bâtiment

514-298-2105

 

Inspecteur en bâtiment secteur

St-Sauveur , Blainville , Ste-Thérèse, Terrebonne , Mascouche et Grand Montréal

Copyright (c) 2010-2015 Guimond Inspection

Aller au haut